La police de Québec a dû sortir l'artillerie lourde...

L'homme barricadé à Beauport accusé de violence conjugale

Un jeune homme de 26 ans, Pierre-Olivier Soucy, a comparu lundi après-midi devant le juge Alain Morand après s'être barricadé durant cinq heures dans son logement de Beauport et blessé sa conjointe.
Soucy est accusé de voies de fait graves, voies de fait avec une arme, menaces de mort, séquestration et bris de probation suite aux événements survenus entre minuit et 5h30 lundi matin alors qu'il était en crise.
En plus de s'en prendre à sa conjointe, Soucy aurait tenu des propos suicidaires. Les policiers ont établi un périmètre autour des lieux et tenté d'entrer en communication avec lui, mais il refusait de collaborer.
Il a fallu l'intervention du Groupe tactique d'intervention, qui a finalement arrêté Soucy après plus de cinq heures de siège.
Quant à la victime, une femme dans la vingtaine, elle a été transportée dans un centre hospitalier de la région pour y soigner des blessures mineures, selon la porte-parole de la police de Québec, Cyndi Paré.
La Couronne s'est objectée à la libération de Soucy, qui reviendra devant le tribunal mardi matin pour son enquête sur remise en liberté. Le juge Morand lui a également interdit de communiquer avec la victime.