L'homme aux 100 identités coupable sur toute la ligne

TROIS-RIVIÈRES — La tentative de Frank Cranton de convaincre la juge Julie Beauchesne de son innocence a échoué. La juge le déclare coupable de tous les chefs d’accusation qui pesaient contre lui, soit deux accusations de tentative de fraude et une accusation d’entrave au travail des policiers. Et ce passage devant la justice pourrait bien être suivi par d’autres: l’homme aux 100 identités est recherché ailleurs au Québec et au Canada pour différents dossiers judiciaires.

Dans sa décision rendue mercredi par visioconférence au palais de justice de Trois-Rivières, la juge a résumé toute cette histoire. Le 5 décembre 2018, l’individu de 49 ans va au magasin Best Buy de Trois-Rivières pour tenter d’obtenir un remboursement sans facture concernant deux cartouches d’encre qu’il prétendait avoir achetées. Le personnel du magasin tente de retrouver la transaction. Cranton dit ensuite à l’employée qu’il va chercher sa facture dans sa voiture, mais il ne revient jamais.

Selon la juge Beauchesne, la preuve est claire. Cranton n’a jamais acheté les deux cartouches. La vidéo de surveillance démontre que le temps entre le moment où il entre dans le commerce et celui où il est au comptoir des retours est suffisant pour prendre les deux cartouches dans le magasin et tenter d’obtenir un remboursement.

Quelques minutes plus tard, Cranton se présente au magasin Costco, situé tout près du Best Buy. Il dit à une employée qu’il a l’autorisation du directeur du magasin pour retourner un rasoir et une brosse à dents électriques et obtenir un remboursement sans preuve d’achat. Par téléphone, il parle au directeur et le remercie, à voix haute devant l’employée, d’accorder le remboursement. Mais le directeur a confirmé en cour ne jamais avoir autorisé une telle transaction concernant cet homme qui s’est alors identifié comme étant Shawn Friedman.

Le directeur rencontre Cranton. Il ne peut fournir ni carte de membre ni carte d’identité. Il raconte qu’il va aller prendre ses cartes d’identité dans sa voiture. Accompagné par une employée dans le stationnement, il mentionne qu’il a été conduit au magasin. Le personnel de Costco appelle la police. Il est arrêté dans le stationnement de la microbrasserie Archibald, disant s’appeler Frank Matthews.

Selon la juge, la preuve soumise par la poursuite est satisfaisante pour déclarer Cranton coupable.

Les observations sur la peine auront lieu lundi. L’avocat de la Couronne, Me Julien Beauchamp-Laliberté, a indiqué qu’il réclamera une peine de 24 mois d’emprisonnement pour l’ensemble des trois crimes et une probation de trois ans.

Cinq autres provinces

Me Beauchamp-Laliberté a aussi pris soin de préciser que Cranton est visé depuis mars 2018 par un mandat d’incarcération dans le district de Sherbrooke. Il n’aurait pas payé deux amendes totalisant plus de 800 $ pour des gestes commis en novembre 2013, ce qui lui vaudrait un séjour de prison de 34 jours.

Un mandat d’arrestation a été lancé en 2004 contre Cranton en Nouvelle-Écosse pour fraude, vol et omission de respecter des conditions. Il n’aurait jamais comparu.

Cranton est recherché au Manitoba pour fraude et bris de probation, des actes qui auraient été commis en 2010. Il est recherché pour fraude en Saskatchewan et pour fraude, entrave au travail des policiers et omission de comparaître au Nouveau-Brunswick. Un bris de probation pèse contre lui en Ontario.

Requêtes rejetées

Frank Cranton, qui se défendait seul, a déposé plusieurs requêtes. Il affirmait notamment avoir été arrêté sans motif raisonnable et avoir été victime de détention abusive.

Il plaidait ne pas avoir subi un procès équitable, car il prétendait que Le Nouvelliste, en publiant des textes à son sujet, ne respectait pas une ordonnance de non-publication.

La juge a rejeté toutes les requêtes.

100 noms, 1 visage

Selon un document du Service de police de la Ville de Montréal, Chris Anderson (qui serait en fait Frank Cranton), est connu sous 100 identités

Christopher Alexander

Eric Anderson

Eric Tim Anderson

Basil Anderson

Basil Frank William Anderson

David Anderson

Frank Anderson

Chris Anderson

Christopher Anderson

Christopher Steven Anderson

Michael Chris Anderson

Steven Anderson

Steven Christopher Anderson

Tim Anderson

Tim Eric Anderson

Wiliam Anderson

William Frank Basil Anderson

Chris Bergeron

Jamie Day

Jamie Walter Day

Walter Day

Walter Jamie Day

Donalds Donaldson

Donalds Michael Frank Donaldson

Frank Donaldson

Frank Michael Donalds Donaldson

Jason Donaldson

Jason Scott Donaldson

Michael Donaldson

Scott Donaldson

Scott Jason Donaldson

Don Egan

Don Richard Egan

Richard Egan

Richard Don Egan

Frank Hyatt

Jamie Clayton

Jamie Walter Clayton

Walter Clayton

Walter Jamie Clayton

Basil Cranston

Basil Cranton

Basile Cranton

Basile Frank Cranton

Basil Frank Steven Cranton

Basil Frank William Cranton

Frank Cranton

Frank Basile Cranton

Steven Cranton

Steven Frank Basil Cranton

William Cranton

William Frank Basil Cranton

James London

James Christopher London

Christopher London

Crise London

Christopher James London

Eric Lineil

Erin Michelson

Calvin Michaelson

Calvin Theodore Michaelson

Mark Micalson

Mark E. Michalson

Theodore Michaelson

Tom Michelson

Theodore Calvin Michaelson

Ken Moore

James Matthews

James Michael Matthews

Michael Matthews

Michael James Matthews

Sean Matthews

Christopher Richards

James Sharpe

James Michael Sharpe

Michael Sharpe

Michael James Sharpe

Frank Smith

Frank William Smith

William Smith

William Frank Smith

Frank Thompson

Franklin Thompson

Franklin Christopher Thompson

Calvin Thompson

Christopher Thompson

Christopher Franklin Thompson

Calvin Theodore Thompson

Theodore Thompson

Theodore Calvin Thompson

David Wyatt

David Frank Michael Wyatt

David Mike Frank Wyatt

Frank Wyatt

Frank Mike David Wyatt

Michael Wyatt

Mike Wyatt

Michael Frank David Wyatt

Christopher Whatson

David Young