Lévisien arrêté pour propos haineux envers les autochtones

Un homme de 45 ans a été arrêté mercredi à Lévis pour avoir tenu la semaine dernière des propos haineux sur Facebook envers les autochtones.
Réagissant à une discussion concernant la chasse et la pêche jugée abusive par les autochtones, l'internaute disait avoir trouvé la solution au problème en tuant les membres de cette communauté pour ensuite les livrer aux ours, rapportait Radio-Canada la semaine dernière.
Tenus le 9 mars, ces propos ont engendré trois plaintes dans trois services de police différents. Menée en collaboration avec la Sûreté du Québec de Senneterre, le Service de police de Saguenay et de Mashteuiatsh, l'enquête a révélé que l'homme était domicilié à Lévis. Il a été arrêté mercredi avant-midi par le Service de police de la Ville de Lévis pour incitation à la haine, explique son porte-parole Maxime Pelletier. Il a été libéré vendredi avec promesse de comparaître.
De passage à Roberval la semaine dernière, le ministre de la Sécurité publique de Québec, Martin Coiteux, avait condamné les propos de l'homme, affirmant qu'ils étaient clairement inacceptables.
«Si on parle de menaces de mort, ça ne relève pas de la liberté d'expression, ça relève du Code criminel, avait affirmé l'élu. Il faut prendre ces choses-là extrêmement au sérieux, ajoute le ministre. On ne prend jamais ça à la légère et il ne faut jamais prendre ça à la légère», a ajouté le ministre.