Le corps de l'homme a été retrouvé dans la rivière à environ 500 mètres de l'endroit où la voiture dans laquelle il prenait place a sombré.

Les recherches de la fillette suspendues à Sainte-Anne-des-Monts

Après cinq jours de fouille pour trouver le corps de la petite Daphnée Lévesque, la Sûreté du Québec (SQ) a décidé de suspendre les recherches pour une période indéterminée. L'enfant de 2 ans a sombré dans les eaux tumultueuses de la rivière Sainte-Anne, à Sainte-Anne-des-Monts, dimanche soir, en Haute-Gaspésie.
«D'autres vérifications vont se faire plus tard, compte tenu que le niveau de la rivière continue à baisser et que l'eau s'éclaircit, spécifie l'agent d'information de la SQ, Claude Doiron. Si à la lumière d'information du public ou si des gens trouvent des indices quelconques, on sera en mesure de revenir rapidement.»
La famille a été avisée de la suspension des recherches en fin d'après-midi vendredi. «On parle pas d'arrêt des recherches, mais bien de suspension pour une période indéterminée, précise le sergent Doiron. On a expliqué à la famille tout le travail qui a été fait en date d'aujourd'hui. Tout ce qui a été humainement possible de faire a été fait. Je crois que la famille comprend. On va reprendre les recherches plus tard, mais on ne connaît pas la date.»
Claude Doiron met en garde les gens qui seraient tentés par certaines initiatives personnelles. «On invite les gens à la prudence, indique le porte-parole de la SQ. On ne recommande pas aux gens de faire leurs propres recherches parce que le niveau de l'eau est encore élevé. S'ils tiennent à y aller, il ne faut pas y aller seul puisque, comme la rivière a débordé, les berges sont friables et il y a risque d'affaissement du sol en plusieurs endroits.» En revanche, le policier ne dissuade pas les personnes qui voudraient vérifier le bord du fleuve, considérant le faible danger.
Le drame est survenu dimanche soir lorsque Mike Gagnon et Kim Laflamme, accompagnés de la petite Daphnée, se sont aventurés sur un chemin inondé du secteur de Saint-Joseph-des-Monts à Sainte-Anne-des-Monts. Après que leur véhicule eut été emporté par la crue des eaux, les trois occupants sont tombés dans la rivière. Le cadavre de l'homme de 37 ans a été repêché 22 heures plus tard, mais celui de la bambine demeure introuvable. Seule la dame a survécu.