Les faits divers express

Geste indécent près d'une école
Un homme de 53 ans a été arrêté vendredi à Québec pour action indécente. Il se masturbait dans sa voiture tout près de l'école Montessori de Québec, dans Sillery. Un appel a été porté à la police de Québec à 7h15 vendredi matin. On rapportait la présence d'une voiture louche sur la rue Marie-Victorin, voiture qui avait été remarquée «plusieurs fois» dans le secteur auparavant, indique Étienne Doyon, au Service de police de la Ville de Québec. L'homme de 53 ans a été arrêté peu de temps après. Il risque de faire face à des accusations d'action indécente. Aucun enfant ne se trouvait à proximité du véhicule suspect au moment des événements, indique Étienne Doyon. Il n'y aurait d'ailleurs aucun lien à faire entre cette affaire et la présence de l'école tout près, tient à préciser Cyndi Paré, de la police de Québec.  Camille B. Vincent
***
Une explosion fait deux blessés à Lévis
Une explosion survenue aux Laboratoires Vachon, à Lévis, a fait deux blessés mineurs vendredi midi. L'incident se serait produit vers midi à cause d'une pression trop forte dans une éprouvette de verre contenant un produit acide très dilué, rapporte le Service des incendies de Lévis. Les deux employés auraient été blessés non pas par le produit acide, mais plutôt par les éclats de verre, précise Christian Doré-Émond, chef aux opérations au Service des incendies. Ils ont été transportés à l'hôpital pour y traiter des blessures mineures. «Ça a été plus de peur que de mal», indique M. Doré-Émond. La laboratoire, situé au 8700, boulevard Guillaume-Couture a été évacué, et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail a été avisée.  Camille B. Vincent
***
Légalisation de l'école de parachutisme à Pintendre : Lévis pourra en appeler
La Ville de Lévis et la Procureure générale du Québec tenteront de convaincre la Cour d'appel que c'était une erreur de légaliser la présence d'une école de parachutisme à l'aérodrome de Pintendre. Le juge Claude C. Gagnon a autorisé l'appel du jugement de la Cour supérieure qui était venu servir toute une gifle à la Ville de Lévis et aux citoyens de Pintendre. En décembre, le juge Louis Dionne de la Cour supérieure avait conclu que l'aérodrome de Pintendre était en droit d'ouvrir ses portes à une école de parachutisme et de construire des hangars pour y tenir des activités liées au parachutisme, et ce, même si le zonage de la Ville de Lévis l'interdisait. La Cour supérieure estimait que «le parachutisme est au coeur de la compétence fédérale en aéronautique».  Isabelle Mathieu