Robert Pickton purge une peine de prison à vie pour les meurtres non prémédités de six femmes.

Le tueur en série Robert Pickton transféré à Port-Cartier

La famille de l'une des victimes du tueur en série Robert Pickton affirme que le détenu aurait été transféré dans un pénitencier au Québec.

Joyce Lachance, dont la nièce Marnie Frey est l'une des six victimes de meurtres pour lesquelles Pickton a été condamné, dit avoir reçu un appel de Service correctionnel Canada, jeudi, pour l'informer que Robert Pickton avait été transféré.

Elle rapporte que le transfert serait justifié pour assurer la protection du détenu et lui permettre de participer à certains programmes offerts à l'établissement à sécurité maximale de Port-Cartier.

Joyce Lachance se dit mécontente de ne pas avoir été informée avant le transfert et que les autres membres de la famille, dont le père de Marnie Frey, n'aient toujours pas été mis officiellement au courant.

«Ils sont furieux parce qu'on ne les a même pas appelés. Pourquoi ne les a-t-on pas prévenus ? C'est affreux», a-t-elle déclaré.

Mme Lachance a mentionné qu'il sera plus difficile pour les familles de victimes de se rendre à une audience en libération conditionnelle si Pickton en faisait la demande.

Rick Frey, le père de Marnie, a dit être déçu. Il a rappelé que sa famille et lui ont déjà beaucoup souffert depuis la disparition de sa fille en 1997. Chaque fois qu'on prononce le nom de Pickton, cela ne fait que «remuer le fer dans la plaie».

«C'est un cauchemar depuis le premier jour», a-t-il commenté.

Service correctionnel Canada a expliqué dans une déclaration écrite qu'il ne pouvait pas commenter un dossier en particulier ni révéler l'endroit où est incarcéré un détenu fédéral en raison de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

«La sécurité et la sûreté des employés et des détenus sont prioritaires lorsque nous prenons une décision au sujet de l'hébergement d'un prisonnier. Les transferts sont faits vers un établissement disposant des normes de sécurité requises.»

Robert Pickton a été reconnu coupable en décembre 2007 de six chefs d'accusation de meurtre au deuxième degré. En plus de Marnie Frey, les autres victimes reconnues sont Georgina Papin, Mona Wilson, Sereena Abotsway, Brenda Wolfe et Andrea Joesbury.