Le 22 août 2015, Pedro-Antonio Ovalle Leon était ivre au volant d'une camionnette sur la route 171, à Scott, lorsqu'il a frappé de plein fouet la voiture à bord de laquelle se trouvaient deux jeunes de 19 ans, décédés à la suite du face-à-face. 

Le travailleur guatémaltèque impliqué dans la mort de deux Beaucerons plaide coupable

Le travailleur saisonnier guatémaltèque Pedro-Antonio Ovalle Leon reconnaît sa culpabilité dans l'accident qui a causé la mort, en août 2015, de deux jeunes de 19 ans en Beauce.
L'accusé a plaidé coupable, lundi matin au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, à 14 des 18 chefs d'accusation qui pèsent contre lui, dont ceux de conduite dangereuse et de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort. Les quatre autres chefs d'accusation, qui abordent la négligence criminelle, ont quant à eux été abandonnés par la Couronne.
Le 22 août 2015, Ovale Leon était ivre au volant d'une camionnette appartenant à son employeur - qu'il n'avait pas l'autorisation de conduire au moment des faits - sur la route 171, à Scott, lorsqu'il a frappé de plein fouet la voiture à bord de laquelle se trouvaient Louis-David Fournier et Dereck Bolduc-Coulombe, tous deux décédés à la suite du face-à-face. Les deux autres passagers du véhicule ont quant à eux subi des blessures importantes.
Au printemps, la Guatémaltèque de 32 ans a déposé une requête en exclusion de preuve afin de faire retirer certains éléments de preuve pouvant être retenus contre lui, car il estimait que ses droits constitutionnels avaient été violés lors de son arrestation. Requête qui a toutefois été rejetée par la juge Réna Émond.
Le procès de Pedro Antonio Ovalle Leon devait s'amorcer lundi matin à Saint-Joseph-de-Beauce, mais l'avocate de la défense y a rapidement mis fin en annonçant que son client plaidait coupable.
La date des représentations sur la peine sera déterminée le 28 septembre.