Le sexe l'a envoyé à l'urgence... puis en cour

Un homme de Baie-Comeau poursuit un médecin spécialiste de Québec qui, allègue-t-il, a mal réparé la fracture au pénis subie lors d'ébats sexuels.
Le plaignant affirme avoir ressenti une violente douleur au niveau de ses organes génitaux pendant qu'il faisait l'amour avec une partenaire, le 12 juillet 2013.
Il s'est présenté le lendemain à l'hôpital de Baie-Comeau, mais a été transféré le jour même à l'Hôtel-Dieu de Québec afin d'y être opéré notamment pour une fracture pénienne.
Dans sa requête peu détaillée, le demandeur affirme que l'opération «aurait dû être effectuée différemment».
Il tient le médecin responsable des nombreuses séquelles qu'il dit subir, notamment une absence d'éjaculation, un trouble de la sensibilité au niveau du gland et des douleurs lors de l'érection.
Il réclame 80 000$ en dommages.