Le gymnaste Thierry Pellerin à Charny, en septembre 2016
Le gymnaste Thierry Pellerin à Charny, en septembre 2016

Le gymnaste Thierry Pellerin accusé de crimes sexuels

Le gymnaste québécois de calibre international Thierry Pellerin a été accusé de leurre informatique et d’autres infractions de nature sexuelle sur deux garçons vendredi matin au palais de justice de Québec. Il a pu reprendre sa liberté après s’être engagé à respecter plusieurs conditions.

Thierry Pellerin, qui est âgé de 22 ans, a été arrêté jeudi soir à son domicile par la police de Lévis. Vêtu d’un t-shirt et d’un pantalon noir, masque sur le visage, le jeune homme a comparu par visioconférence à partir du poste de police.

Pellerin a été accusé de leurre informatique d’une personne de moins de 18 ans, d’incitation à des contacts sexuels, de production de pornographie juvénile et d’avoir transmis à un mineur du matériel sexuellement explicite.

La période des infractions alléguées couvre du 1er septembre 2019 au 9 juin 2020 pour l’un des plaignants et du 20 mars au 9 juin 2020 pour l’autre. Les deux plaignants étaient âgés de 10 et 12 ans au début de la période des accusations.

La procureure de la Couronne Me Geneviève Corriveau a accepté que Pellerin puisse reprendre sa liberté durant les procédures après s’être engagé pour un montant de 1500 $. Il lui sera interdit de communiquer avec les plaignants et leur famille. Thierry Pellerin devra demeurer au Québec et s’abstenir formellement de fréquenter les parcs ou zones publiques où l’on retrouve des mineurs. Il ne pourra pas non plus occuper un emploi le plaçant en relation d’autorité ou de confiance avec des mineurs. L’accusé n’aura pas le droit d’accéder à Internet d’aucune manière ni d’utiliser un appareil lui permettant de faire des photos ou des vidéos.

À l’énoncé de cette condition, Thierry Pellerin s’est inquiété de l’impact qu’elle pourrait avoir sur son travail de photographe professionnel. Son avocat Me Mathieu Giroux a indiqué qu’ils analyseraient ensemble les avenues possibles. 

Par le biais des réseaux sociaux

La police explique que l’enquête au sujet du suspect a débuté au début du mois dernier lorsqu’une situation de leurre d’enfant lui a été signalée.

Thierry Pellerin était souvent en contact avec des sportifs d’âge mineur. C’est par l’entremise des réseaux sociaux qu’il aurait commis les infractions criminelles reprochées, selon le SPVL.

Des mandats de perquisition et d’arrestation ont été lancés à son sujet. Le Module technologique de la Sûreté du Québec (SQ) a été mis à contribution pour assister les enquêteurs du SPVL et faire l’analyse du matériel électronique du suspect. Ce travail d’analyse devrait être terminé au cours des prochaines semaines.

La police de Lévis dit avoir des raisons de croire que Thierry Pellerin pourrait avoir d’autres victimes. Toute information pertinente à l’enquête qui le concerne peut être transmise au Service de police de la Ville de Lévis. Pellerin était entraîneur au club Gymnamic de Lévis, dont les cours ont été momentanément suspendus.

La fiche sportive de Thierry Pellerin illustrée par l’équipe nationale de gymnastique mentionne qu’il est un spécialiste du cheval d’arçons. Il a remporté la médaille de bronze à la Coupe du monde Challenge de Paris l’an dernier, la médaille d’or aux arçons de la Coupe du monde Challenge de Guimarães et la médaille d’argent à Paris en 2018.

Il a été médaillé d’or au cheval d’arçons des Championnats canadiens en 2017 et en 2018. Avec La Presse canadienne

À LIRE AUSSI : Thierry Pellerin virevolte avec l'élite