Ces travailleurs ont été forcés d'évacuer l'édifice Marie-Guyart après un appel à la bombe.

Le complexe G évacué après un appel à la bombe

Les quelque 3000 travailleurs de l'édifice Marie-Guyart ont été évacués jeudi après-midi après qu'un appel parlant d'une «substance explosive dans un ascenseur» eut été fait à la police de Québec.
L'appel a été reçu à 12h15. Les policiers ont porté assistance au service de sécurité du complexe G et n'ont trouvé «aucune preuve indiquant que l'appel était fondé», selon Nancy Roussel, du Service de police de la Ville de Québec. 
Par mesure de précaution, les services de sécurité ont tout de même procédé à l'évacuation du bâtiment à 14h30. 
À 15h30, les autorités ont déclaré que les employés pourraient réintégrer les lieux. 
La rue de la Chevrotière a été fermée à la hauteur de la rue Jacques-Parizeau durant l'intervention.