Le bateau de Philippe Couillard a été immergé dans les eaux du lac Saint-Jean, à Saint-Prime.

Le bateau de Philippe Couillard coule à la marina de Saint-Prime

La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête à propos d’un bateau appartenant à Philippe Couillard qui a coulé et qui aurait pu être submergé s’il n’avait pas été retenu par des cordes. L’incident est survenu dimanche, à la marina de Saint-Prime, au Lac-Saint-Jean.

La SQ n’a pas voulu faire de commentaire sur le propriétaire de l’embarcation. Des informations recueillies sur place ont cependant indiqué qu’il s’agissait bel et bien du bateau du premier ministre. Cette information a été confirmée en soirée par l’attachée de presse du premier ministre, Joçanne Prévost. « C’est un bateau qu’il utilise lors de ses excursions de pêche », a-t-elle précisé avant d’ajouter que M. Couillard attendait les conclusions de l’enquête de la SQ avant de faire plus de commentaires.

Le premier ministre Philippe Couillard, qui représente la circonscription de Roberval, possède une résidence dans la ville voisine de Saint-Félicien et est reconnu pour être un grand amateur de pêche. Son bateau, qui s’appelle le Lucien Henry, n’est pas récent.

Philippe Couillard était dans sa circonscription samedi, il rencontrait les citoyens lors d’une tournée estivale des BBQ. Il a servi des hot-dogs à Roberval.

Une entreprise spécialisée en remorquage a sorti le Lucien Henry de l’eau, le bateau que Philippe Couillard utilise pour aller à la pêche.

Enquête ouverte

Si aucune hypothèse n’est encore totalement exclue, les premières constatations pointent en direction d’un bris mécanique ou encore de la défectuosité d’une pièce. L’absence de vandalisme sur la scène rend la thèse criminelle moins probable. Une défaillance de la batterie de la pompe de cale pourrait d’ailleurs être en cause.

Selon le porte-parole de la SQ, Louis-Philippe Bibeau, la police a reçu un appel vers 12h30. Des citoyens ont signalé à la police la découverte d’un bateau qui avait coulé dans les eaux du lac Saint-Jean, alors qu’il était accosté au quai de la marina du village de Saint-Prime.

En fin d’après-midi, dimanche, les enquêteurs de la SQ effectuaient toujours des vérifications pour trouver les raisons de cet événement. « Des vérifications seront faites dans les prochains jours pour déterminer la cause exacte de cet incident », a précisé M. Bibeau. La SQ vérifiera notamment l’intégrité de la coque du bateau qui a été submergée.

Le bateau a été retiré du lac Saint-Jean quelques heures plus tard. Une entreprise spécialisée en remorquage a collaboré avec la SQ pour extirper le bateau de l’eau. Avec l’aide d’une dépanneuse, les techniciens de la police ont supervisé l’opération.

Histoire de pêche

C’est la deuxième fois, depuis qu’il est en fonction comme premier ministre, que Philippe Couillard a une histoire de pêche malheureuse à raconter. Il était tombé sur une roche dans une rivière à saumon en septembre 2016 et était revenu au travail le visage amoché.