Le criminaliste Me Stéphane Beaudoin

L'avocat d'Alain Perreault meurt d'un cancer foudroyant

Le criminaliste Me Stéphane Beaudoin est mort lundi d'un cancer foudroyant, deux mois seulement après avoir livré bataille en Cour supérieure pour tenter d'obtenir l'acquittement d'Alain Perreault.
Venant tout juste d'avoir 48 ans, Stéphane Beaudoin était hospitalisé depuis quelques semaines. Il a succombé à un fulgurant cancer du côlon. 
Au bureau d'avocats Beaudoin Robert de Charlesbourg, qu'il a contribué à fonder, on était sous le choc de la perte d'un collègue apprécié. «C'est un avocat qui se tenait debout et qui a donné du fil à retordre à la Couronne pendant 25 ans», a fait remarquer Me Marco Robert.
En septembre, Me Stéphane Beaudoin a de nouveau défendu Alain Perreault lors de son second procès pour le meurtre de Lyne Massicotte, mère de famille de Chambly. Le jury a finalement trouvé Perreault coupable le 29 septembre.
À la mi-octobre, Me Beaudoin avait déposé une demande d'appel au nom de son client, invoquant notamment la partialité du juge de la Cour supérieure.
Me Stéphane Beaudoin est devenu avocat en 1993. Outre Perreault, il défendait notamment le pasteur Claude Guillot, accusé de sévices sur de jeunes enfants.