Les 65 résidents de la Seigneurie de Lévy, une résidence pour personnes âgées du boulevard Alphonse-Desjardins, à Lévis, ont été évacués vendredi après-midi.

L'accumulation de neige force l'évacuation d'une résidence pour aînés à Lévis [VIDÉO]

Les 65 résidents de la Seigneurie de Lévy, une résidence pour personnes âgées du boulevard Alphonse-Desjardins, à Lévis, ont été évacués vendredi après-midi en raison d’un affaiblissement de la structure causée par une accumulation de neige sur le toit du bâtiment.

Les pompiers de Lévis ont reçu l’appel vers 11h30. «Le personnel et les résidents avaient noté la présence d’une déformation dans le plafond. Après vérification, nous avons en effet constaté qu’il y avait une accumulation importante de neige sur le toit, notamment dans la partie arrière», indique Richard Amnotte, chef des pompiers de Lévis. Un ingénieur en bâtiment a aussi été dépêché sur place pour se livrer à une analyse de la structure sur les différents niveaux.

Quant aux 65 résidents, ils ont été temporairement transférés vers la résidence Le Sélection, située un peu plus loin sur le boulevard Alphonse-Desjardins, par des autobus du Service de transport de Lévis.

+

Après avoir déneigé le toit, le propriétaire, le Groupe Magistral, pourra ensuite évaluer quand il sera possible de ramener les résidents à leurs chambres.

Pour les pompiers de Lévis, les dernières semaines ont été relativement occupées en raison des chutes de neige qui ont fragilisé le toit de plusieurs institutions ou entreprises. «Il y a eu le Métro Plus de Saint-Étienne, le Resto-Délices de la route du Président-Kennedy et hier (jeudi), un bâtiment dans la partie ouest de la ville», explique le chef Amnotte.

Celui-ci ne peut que rappeler à tout le monde de déneiger son toit. «La Ville de Lévis a fait deux messages en ce sens au cours des derniers jours», rappelle-t-il. Il ajoute qu’en plus de la neige, il y a eu quelques épisodes de verglas cet hiver. «Parfois, ça donne deux à trois pouces de glace sur un toit. Au pied carré, ça fait plusieurs kilos, surtout sur une structure de bois comme on a ici.»

Les entreprises et les institutions semblent particulièrement touchées, notamment parce qu’elles ont souvent des toits plats, mais aussi parce que leurs installations sont souvent faites de toits à plusieurs paliers entre lesquels la neige s’accumule facilement.