À en juger par le matériel trouvé sur place, la victime était vraisemblablement en train de pêcher lorsque l'accident est survenu. L'homme serait tombé du haut de la chute Montmorency.

La pêche pas interdite malgré une noyade dans la rivière Montmorency

Le parc de la Chute-Montmorency n'a pas l'intention d'interdire la pêche sur son territoire, même si un homme de Dollard-des-Ormeaux, Saib Isa, 51 ans, y est décédé lundi vraisemblablement en s'adonnant à cette activité.
«Pour l'instant, nous n'avons pas de preuve que l'homme est décédé en pêchant», a déclaré au Soleil une porte-parole du parc en précisant que la pêche n'était pas interdite sur son territoire.
«Et la pêche va demeurer permise au bas de la chute. Par contre, elle est déjà interdite en haut de la chute, où plusieurs affiches indiquent l'interdiction et mettent en garde contre le danger de pêcher dans ce secteur», poursuit-elle.
Tombé
Selon la responsable des communications du bureau du coroner, Geneviève Guilbault, M. Isa était vraisemblablement en train de pêcher à en juger par le matériel trouvé sur place et il serait tombé du haut de la chute.
C'est un touriste qui avait alerté les autorités vers 12h30 lundi après avoir aperçu le corps de M. Isa qui flottait dans le bassin de la chute. L'équipe de sauvetage aquatique s'était alors rendue sur place pour le récupérer.
Le parc de la Chute-Montmorency est fréquenté par de nombreux pêcheurs, dont certains feraient preuve de témérité en s'approchant de la paroi rocheuse ou en négligeant de tenir compte de l'effet des marées sur la rivière Montmorency, selon des gens qui avaient été rencontrés sur place par Le Soleil.