L'amende concerne l'emblématique magasin du détaillant de la rue Sainte-Catherine à Montréal.

La Baie écope d'une amende pour déversement de BPC

La succursale de La Baie d'Hudson sur la rue Sainte-Catherine, à Montréal, a écopé d'une amende de 765 000 $ pour avoir déversé des polluants dans le fleuve Saint-Laurent, a annoncé vendredi le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC).
Selon le quotidien La Presse, pas moins de 146 kilogrammes de BPC s'étaient écoulés de vieux transformateurs sur le toit de l'édifice, jusque dans l'égout pluvial, puis dans le fleuve.
Nathalie Houle, du SPPC, n'a pas pu confirmer ces informations, mais elle indique que l'amende a été imposée mercredi à la suite d'une enquête menée par Environnement Canada.
Les BPC, ou biphényles polychlorés, sont des produits chimiques industriels notamment utilisés dans la fabrication de matériel électrique, d'échangeurs de chaleur et de systèmes hydrauliques. Commercialisés vers 1929, leur rejet dans l'environnement est illégal depuis 1985.
La loi canadienne permet cependant l'utilisation de matériel comportant des BPC jusqu'à la fin de sa vie utile.
Aucun représentant de La Baie d'Hudson n'a pu être joint pour réagir à cette affaire.