Jeune femme secourue sur la Saint-Charles

Une femme de 25 ans en difficulté sur la rivière Saint-Charles a dû être secourue par les pompiers de Québec, samedi. Selon les autorités, elle semblait intoxiquée au moment de sa prise en charge et présentait des blessures.
La jeune femme a eu de la chance. Vers 16h30, un citoyen qui marchait dans le bois, dans le parc linéaire de la rivière Saint-Charles, a aperçu une personne agrippée à un rocher dans une zone où le courant était relativement fort.
«Il nous a appelés et nous a dit que ça faisait un bon dix minutes qu'elle était là. Il a fini par penser qu'elle était vraiment mal prise», a expliqué France Voiselle, porte-parole du Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec (SPCIQ).
Deux équipes nautiques du SPCIQ ont donc été déployées. La première s'est rendue un peu au nord de l'entrée du parc située sur l'avenue Chauveau, non loin du centre communautaire Michel-Labadie, alors qu'une autre s'est posée en aval pour intercepter la malheureuse si jamais elle se décrochait. «Elle a été secourue vers 17h» par la première équipe. «Elle était vraiment à bout de forces», selon la porte-parole des pompiers.
Possiblement intoxiquée
Toujours selon Mme Voiselle, la rescapée avait de «multiples contusions sur tout le corps» et ne semblait pas être accompagnée. Ses jambes auraient percuté plusieurs roches au fond de l'eau avant qu'elle ne puisse se stabiliser.
«Les ambulanciers qui l'ont pris en charge ont affirmé qu'elle avait l'air intoxiquée», a ajouté Mme Voiselle. La Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec n'a cependant rien confirmé en ce sens. «Il est possible qu'elle ait présenté des signes et symptômes d'intoxication, mais de là à dire qu'elle était intoxiquée, je ne peux pas confirmer», a déclaré un superviseur.