La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de l’ouest du Nouveau-Brunswick a annoncé que deux hommes avaient été arrêtés, vendredi, à la frontière entre le Canada et les États-Unis près de Woodstock après qu’un incident impliquant un véhicule suspect eut entraîné la fermeture d’un poste frontalier.

Incident à la frontière: deux hommes arrêtés au Nouveau-Brunswick

WOODSTOCK, N.-B. - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de l’ouest du Nouveau-Brunswick a annoncé que deux hommes avaient été arrêtés, vendredi, à la frontière entre le Canada et les États-Unis près de Woodstock après qu’un incident impliquant un véhicule suspect eut entraîné la fermeture d’un poste frontalier.

Les jeunes hommes, tous deux originaires de la Nouvelle-Écosse, ont été placés en détention par l’agence frontalière américaine.

Les policiers rapportent que la présence du véhicule suspect a été signalée vers 10 h 15, heure locale, au poste frontalier qui relie la ville néo-brunswickoise de Woodstock à Houlton, dans le Maine.

La caporale Jullie Rogers-Marsh explique que le véhicule s’était immobilisé «dans la zone séparant la frontière entre le Canada et les États-Unis» et que ses deux occupants «refusaient de communiquer».

Ils ont finalement avancé vers le point d’entrée des États-Unis aux alentours de 16h 20, précise la caporale dans un communiqué publié vendredi après-midi.

Le véhicule a été saisi et les deux hommes, âgés de 21 et de 22 ans, ont été arrêtés. L’un est originaire de Halifax et l’autre, de Sackville, a-t-on précisé.

Pendant la fermeture de ce point d’entrée, les automobilistes ont dû être dirigés vers d’autres postes frontaliers vendredi.