Une personne a perdu la vie dans l'incendie d'une résidence dimanche matin, à Shawinigan, dans le secteur Lac-à-la-Tortue.

Incendie mortel à Shawinigan

Shawinigan — Une personne a perdu la vie dans l’incendie d’une résidence dimanche matin, à Shawinigan, dans le secteur Lac-à-la-Tortue. La résidence est une perte totale.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été informés, vers 7 h 15 dimanche matin, qu’un incendie faisait rage dans une résidence de la rue Envol, dans le secteur Lac-à-la-Tortue.

Lors de leur intervention, les pompiers ont toutefois retrouvé le corps inanimé d’un individu.

L’identité de la victime n’est toutefois pas révélée pour l’instant. 

«Il est impossible actuellement de fournir l’identification formelle de la victime, considérant qu’il y aura une autopsie et que l’identification de la victime puisse être faite à la satisfaction du coroner. Il ne s’agirait toutefois pas d’un enfant», explique le sergent Claude Denis de la SQ.

Selon les témoignages du voisinage, la victime serait un homme âgé d’une trentaine d’années qui habitait le secteur depuis environ deux ans. 

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, l’homme en question habitait seul dans sa résidence et semblait être une personne solitaire, mais sympathique.

«Je le connaissais un peu et c’était une bonne personne. Ça m’a fait quelque chose de savoir qu’il était décédé, car on s’était parlé à quelques reprises», avoue Jean-Paul St-Arneault, un voisin de la victime.

Plusieurs voisins semblent d’ailleurs avoir alerté les pompiers samedi matin, après avoir vu de la fumée sortir de la résidence. Marie-Ève Bouchard qui a elle aussi logé un appel au 911 a d’ailleurs précisé que les pompiers étaient arrivés assez rapidement sur la scène, bien qu’ils ne soient pas situés à proximité du lieu de l’incendie.

Lors de l’arrivée des sapeurs, les flammes étaient toutefois très intenses, selon les voisins.

«On n’a pas pu faire quoi que ce soit pour voir s’il y avait quelqu’un à l’intérieur. C’était rendu trop intense», a confié Donat Ayotte, un voisin immédiat en entrevue à Radio-Canada Mauricie/Centre-du-Québec.

La scène a été remise aux techniciens en scène d’incendie. Les policiers du Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ s’occupent quant à eux de l’investigation de la scène.

Le service de l’identité judiciaire était également sur place. Il est cependant trop tôt pour déterminer la cause de l’incendie. 

Aucune hypothèse n’est toutefois écartée dans ce dossier.