Le Service de protection contre l’incendie de Québec rapporte que plusieurs appels ont été logés peu avant 1h à la centrale téléphonique 911 pour un incendie à un immeuble de trois étages situé sur la rue Bruneau.

Incendie dans Limoilou: la thèse criminelle envisagée

Une femme enceinte a été transportée à l’hôpital après qu’un incendie ait lourdement endommagé en début de nuit, jeudi, l’immeuble de neuf logements du quartier Limoilou qu’elle habite, à Québec.

Deux autres personnes ont reçu l’aide d’ambulanciers dépêchés sur les lieux.

Le Service de protection contre l’incendie de Québec rapporte que plusieurs appels ont été logés peu avant 1h à la centrale téléphonique 911 pour un incendie à un immeuble de trois étages situé sur la rue Bruneau.

À leur arrivée, les pompiers ont constaté que des locataires avaient eux-mêmes entrepris l’évacuation de l’immeuble. Des débris situés à l’extérieur de l’édifice étaient en feu.

Peu après, l’incendie s’est propagé à la toiture et une deuxième alerte a été sonnée. Environ 35 pompiers sont intervenus, notamment en utilisant des échelles aériennes.

L’incendie a été déclaré sous contrôle à 2h18.

Un autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC) et des bénévoles de la Croix-Rouge canadienne se sont présentés sur les lieux pour abriter et aider les sinistrés.

Le porte-parole du Service de protection contre l'incendie de Québec, Alexandre Lajoie, a confirmé vendredi que la thèse de l'incendie criminel était envisagée.  Avec Judith Desmeules