Les enquêteurs des crimes graves de la police de Québec ont été dépêchés sur place afin de reconstituer la scène. 

Incendie criminel chez Jysk dans Sainte-Foy

C'est une main criminelle qui aurait allumé l'incendie survenu mercredi après-midi au magasin Jysk de Sainte-Foy.
Environ 30 clients et 10 employés du magasin de meubles et de décoration ont évacué les lieux lorsque des flammes ont été aperçues dans une annexe contenant entre autres des matelas.
Aucun d'entre eux n'a été blessé.
Une fois l'incendie maîtrisé, la police de Québec a conclu en soirée qu'il était d'origine criminelle, explique le porte-parole David Poitras. Les enquêteurs des crimes graves de la police de Québec ont été dépêchés sur place afin de reconstituer la scène, mais aucun suspect n'a encore été identifié.
Les dommages étant limités, le magasin a pu rouvrir ses portes dès le jeudi matin.
Il s'agit du deuxième incendie criminel à survenir à Québec cette semaine, après qu'un brasier ait endommagé une douzaine de logements et des commerces de la rue Sous-le-Cap, dans le Vieux-Port dans la nuit de dimanche à lundi.