Le Séminaire Saint-François a été touché par un incendie jeudi matin.
Le Séminaire Saint-François a été touché par un incendie jeudi matin.

Incendie au Séminaire Saint-François [VIDÉO + PHOTOS]

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Les cours réguliers devraient reprendre à la fin de la semaine prochaine, voire le lundi suivant, au Séminaire Saint-François de Saint-Augustin-de-Desmaures, à la suite de l’incendie qui a éclaté jeudi matin, à l’extérieur du bâtiment, et qui a endommagé un mur de la cafétéria.

«Je vous dirais qu’en gros, on s’en sort quand même assez bien. C’est un événement malheureux, mais ç’aurait pu être pire» a mentionné au Soleil, en fin de journée, le directeur général Luc Savoie.

Le sinistre, qui a éclaté vers 7h50, a endommagé principalement un mur de la cafétéria et un laboratoire dont les vitres ont fendues sous l’effet de la chaleur. Aucun étudiant ne se trouvait sur place lorsque les flammes ont pris naissance.

Tout laisse croire, selon M. Savoie, que le feu a éclaté à la suite de la défectuosité d’une bouilloire servant à faire chauffer du goudron nécessaire à des travaux de réfection sur le toit. L’équipement avait été installé au sol, entre deux bâtiments, d’où l’épaisse fumée noire aperçue par plusieurs témoins.

Une cinquantaine de pompiers ont lutté contre l’incendie, qui a été maîtrisé vers 9h40.

Katia Lemay, qui habite près du Séminaire Saint-François, a vu l’incendie par sa fenêtre, en prenant son café. «C’était une fumée noire très dense, dit-elle. Ça n’arrêtait pas.»

Le feu, qui a éclaté vers 7h50, a endommagé principalement la cafétéria et des classes.

Aucun local de classe n’a été touché par l’élément destructeur, a précisé M. Savoie, ce qui explique que la reprise des cours pourra s’effectuer dans quelques jours. «Une partie du mur de la cafétéria a été touchée et va demander une expertise plus approfondie, mais comme personne ne mange à la cafétéria depuis le début de l’année, ça sauve un peu les meubles.

L’installation d’équipements de ventilation permettront de faire évacuer les odeurs persistantes de fumée à l’intérieur dans les prochains jours.

«Le feu aurait pu facilement s’étendre à l’ancien bâtiment, mentionne le directeur général. On a été chanceux grâce à la vitesse d’intervention des pompiers. C’était très spectaculaire, mais sincèrement, on s’en tire bien. Il faut voir le positif dans le négatif.»

La direction de l’établissement n’est pas en mesure d’évaluer le coût des dommages. Le Commissariat aux incendies a ouvert une enquête.

Le Séminaire Saint-François a été touché par un incendie jeudi matin.