Incendie à Donnacona: piste criminelle écartée

L’incendie qui a rasé un édifice commercial et résidentiel de la rue Notre-Dame, à Donnacona, mercredi, ne serait pas de nature criminelle, selon la Sûreté du Québec.

Pour l’instant, l’enquête est toujours en cours pour déterminer la cause de l’incendie. Il avait fallu 90 minutes aux pompiers pour maîtriser l’incendie, qui s’était déclenché peu après 11h30.

Les personnes à l’intérieur, dont des jeunes, avaient dû être évacuées, mais par chance il n’y a eu aucun blessé.  «Les jeunes s’entraînaient dans le nouveau centre d’entraînement de hockey qui a ouvert il y a un mois», a expliqué Sylvain Germain, directeur général à la Ville de Donnacona.

Une trentaine de pompiers sont intervenus sur les lieux, dont des pompiers de Cap-Santé et de Pont-Rouge appelés en renfort. «On a demandé l’aide des pompiers des municipalités voisines en raison de la grande chaleur pour porter assistance à nos pompiers», a déclaré M. Germain.