Isabelle Lagacé

Importation de cocaïne: sept ans et demi de prison pour Isabelle Lagacé

MONTRÉAL - La Québécoise Isabelle Lagacé, accusée d'avoir importé une quantité commerciale de cocaïne en Australie, a été condamné à sept ans et demi de prison vendredi.

Un employé du bureau du greffe de la Cour du district de Nouvelle-Galles-du-Sud a indiqué à La Presse canadienne qu'elle sera toutefois éligible à une libération conditionnelle dès février 2021.

Selon le média australien Nine Networks, Isabelle Lagacé a déclaré à la cour vendredi qu'elle prenait «l'entière responsabilité de son geste» et que ce qu'elle a fait la «hanterait pour le reste de sa vie.» Elle a ajouté qu'elle ressentait de la colère et des remords pour avoir été impliquée dans un «sale commerce de drogue».

Isabelle Lagacé et deux autres Québécois - André Tamine, âgé de 64 ans, et Mélina Roberge, âgée de 23 ans - avaient été arrêtés le 29 août 2016 après que le navire de croisière Sea Princess, à bord duquel ils voyageaient, eut accosté dans la ville de Sydney. Les trois Canadiens étaient montés sur le navire à Southampton, au Royaume-Uni.

Les autorités australiennes avaient découvert - à l'aide de chiens renifleurs - 95 kilos de cocaïne dans leurs valises, une quantité évaluée à 31 millions $ australiens (30,5 millions $CAN).

Les deux jeunes femmes voyageaient ensemble et partageaient une cabine, en plus d'avoir publié sur Internet de nombreuses photos d'elles dans les destinations exotiques qu'elles ont visitées.

La cargaison interceptée constitue la plus importante saisie de drogue transportée sur un bateau de croisière ou dans un avion en Australie, avait révélé fin août 2016 le commandant des forces frontalières australiennes, Tim Fitzgerald. Selon lui, 35 kilos de cocaïne ont été trouvés dans la cabine partagée par les deux femmes et 60 kilos dans celle de l'homme.

Selon le bureau du greffe de la Cour du district de Nouvelle-Galles-du-Sud, Mélina Roberge de son côté, doit comparaître de nouveau devant le tribunal le 21 novembre.