Il s’agit de la troisième perquisition sur la rue Legros depuis le début de 2020. En janvier, quatre personnes avaient été arrêtées à la suite de deux perquisitions pour du trafic de drogues et de tabac.
Il s’agit de la troisième perquisition sur la rue Legros depuis le début de 2020. En janvier, quatre personnes avaient été arrêtées à la suite de deux perquisitions pour du trafic de drogues et de tabac.

Importante quantité de stupéfiants saisie à Gaspé

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
La Sûreté du Québec a mis la main sur d’importantes quantités de stupéfiants, mercredi, alors qu’elle intervenait pour un autre motif dans un appartement de la rue Legros, à Gaspé. Un homme de 27 ans a été arrêté et d’autres personnes seront rencontrées par les policiers.

Par pur hasard, lors d’une intervention d’une autre nature, mercredi matin,  les agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont découvert 6000 comprimés de métamphétamine, 100 comprimés de stéroïdes ainsi qu’une «certaine quantité» de GHB, mieux connu sous le nom de la «drogue du viol», dans un immeuble à logement de la rue Legros, à Gaspé. De l’argent comptant et divers objets utiles au trafic de stupéfiants ont aussi été saisis.

Le propriétaire des lieux, qui a été arrêté lors de son arrivée, quelques heures plus tard, est un homme de 27 ans  connu des policiers, mais pas pour des délits liés aux stupéfiants. Il a été remis en liberté avec promesse de comparaître et fait face à divers chefs d’accusation en matière de possession et de trafic de stupéfiants.

Une enquête est toujours en cours, mais la SQ croit que les stupéfiants étaient destinés au marché du Grand Gaspé.

Il s’agit de la troisième perquisition sur la rue Legros depuis le début de 2020. En janvier, quatre personnes avaient été arrêtées à la suite de deux perquisitions pour du trafic de drogues et de tabac.