Il plaide coupable d'avoir mis le feu à son logement

Un homme de 43 ans de Québec, Étienne Boisvert, a plaidé coupable mardi d'avoir mis le feu à son appartement de la rue du Mont-Thabor, le 3 juin, un incendie qui a provoqué pour plus de 100 000 $ de dommages.
L'avocat de Boisvert, Me Hugo Blanchette, a expliqué au juge que son client avait des problèmes personnels et qu'il n'allait pas très bien au moment du crime. Il a toutefois insisté sur le fait que Boisvert n'avait jamais eu l'intention de mettre le feu à son logement. «Il est allé acheter pour 1,67 $ d'essence chez Shell et s'est mis à jouer avec le feu dans son appartement... Il a versé de l'essence sur une corde et il l'a allumée et le feu a pris par accident», a raconté l'avocat. Quand Boisvert a entendu l'alarme d'incendie sonner, il aurait décidé «d'aller prendre une marche» en attendant l'arrivée des pompiers. «Il n'avait pas d'intention frauduleuse ou délibérée de mettre le feu. C'est par son insouciance qu'il a mis le feu», a expliqué l'avocat. Personne n'a été blessé dans l'incendie, mais la fumée et l'eau ont causé de lourds dommages sur tous les étages de l'immeuble à logements, certains résidents ayant dû être pris en charge par la Croix-Rouge. Boisvert recevra sa peine le 12 octobre après remise d'un rapport présentenciel.