Les policiers de Lévis ont dû utiliser le pistolet à impulsion électrique pour maîtriser l'individu très agité.

Il fonce délibérément dans un véhicule

La police de Lévis a arrêté un homme dimanche à l'origine de deux accidents, dont un causé, délibérément.
Vers 10h20, des patrouilleurs ont été appelés sur la rue Thaïs à Saint-Nicolas après qu'un conducteur à bord d'un Jeep Wrangler eut percuté une automobile. Il s'est ensuite disputé avec le propriétaire du second véhicule avant de prendre la fuite.
Des policiers ont entrepris une poursuite, mais l'ont abandonnée à cause de la vitesse trop élevée à laquelle roulait le fuyard. Ils l'ont finalement retrouvé sur la route des rivières, 16 km plus loin, immobilisé sur la voie de circulation en sens inverse.
Au même moment, une automobile s'est immobilisée sur l'accotement en voyant le Jeep Wrangler, dans la mauvaise voie, lui bloquer le chemin. Le conducteur du Jeep, visiblement perturbé, a roulé en sa direction et l'a percutée. Les deux occupants ont été blessés et transportés à l'hôpital.
L'agent Marc Allard explique que les policiers ont dû utiliser le pistolet à impulsion électrique pour maîtriser l'individu très agité. Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, il portait un casque de moto à bord de son Jeep. L'homme pourrait avoir des problématiques en matière de santé mentale.