Des travaux d'excavation sur un terrain privé près de l'intersection des rues de Dakar et du Patrimoine-Mondial, dans le secteur Neufchâtel Est-Lebourgneuf, ont provoqué la rupture d'une canalisation.

Huit pouces d'eau dans des rues de Neufchâtel

Des résidents du secteur Neufchâtel Est-Lebourgneuf ont été quittes pour une bonne frousse mercredi soir alors que le bris d'une canalisation souterraine a provoqué des inondations importantes qui n'ont toutefois pas nécessité d'évacuation.
Ce sont des travaux d'excavation réalisés sur un terrain privé près de l'intersection des rues de Dakar et du Patrimoine-Mondial qui ont provoqué la rupture de la canalisation vers 18h35, selon le capitaine Jean-François Daigle des pompiers de Québec.
«L'eau a monté jusqu'à 7 ou 8 pouces. Ça dépassait les chaînes de trottoir, c'était comme une rivière qui descendait dans les rues. Heureusement, un bassin de rétention situé plus bas a permis de limiter l'accumulation d'eau dans les autres rues», explique-t-il.
La fermeture du conduit d'eau à l'usine de filtration a permis de stopper l'inondation après environ une heure. «Les lieux sont maintenant sécurisés et aucune résidence n'a été évacuée. Il y en a sept ou huit qui auraient subi de l'infiltration d'eau sur leur terrain ou à l'intérieur», poursuit M. Daigle.
Après le départ des pompiers, ce sont les cols bleus de la Ville de Québec qui pont pris la relève pour nettoyer les rues des pierres, branches et autres objets qui ont été transportés par les eaux.  Ian Bussières