Happée à mort en faisant de l'auto-stop

Une femme de 48 ans faisant de l'auto-stop est décédée dans la nuit de vendredi à samedi après avoir été happée par une voiture.
La Sûreté du Québec (SQ) a indiqué samedi soir qu'il s'agit de Johanne Denis, originaire de Saint-Joachim, sur la Côte-de-Beaupré.
La collision mortelle est survenue samedi vers 0h15 sur la route 138 à Saint-Joachim.
La SQ indique que «la piétonne faisait de l'auto-stop [du pouce] et selon des témoins, elle semblait être un peu trop dans la voie de circulation». Le décès de la piétonne, originaire de Saint-Joachim, a été constaté au centre hospitalier. Le conducteur de la voiture a lui aussi été transporté à l'hôpital pour y traiter un choc nerveux. L'état des dommages sur le véhicule laisse peu de doutes sur la violence de l'impact.
Un enquêteur en collision de la SQ s'est rendu sur les lieux. «Selon les premières constatations, aucun élément criminel» ne serait en cause, précise Hélène Nepton, de la Sûreté du Québec. Elle indique également que la collision est survenue dans un secteur très peu éclairé.
Samedi soir, la SQ avait bien peu de détails à fournir aux médias quant aux circonstances de l'accident. Il a seulement été possible de connaître l'identité de la victime, mais aucune information sur les causes de ce décès ont été transmises.  Avec Jean-Frédéric Moreau