À 4h22, le chef de la sécurité civile annonçait l'aggravation non-probable de l'incendie, avant d'assurer que l'incident était totalement sous contrôle, quelques minutes plus tard, à 4h38.

Grave incendie sur le boulevard Chauveau

Un grave incendie a lourdement endommagé une résidence unifamiliale de deux étages au 5574, boulevard Chauveau Ouest, près de L’Ancienne-Lorette. Pas moins de 40 pompiers ont été déployés sur place pour maîtriser le feu.

L’appel d’origine a été reçu vers 2h45 au Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ), qui est immédiatement passé en deuxième alarme, vu la gravité de l’incendie. Lors de l’arrivée des pompiers, deux personnes avaient déjà évacué la résidence.

«Les flammes étaient très intenses à l’arrivée des pompiers, et sortaient surtout de la porte de garage attachée à la résidence, qui avait cédé sous l’effet de la chaleur», résume l’officier médias du SPCIQ, Bill Noonan.

Les pompiers ont même dû utiliser une lance perforatrice, afin de maîtriser le feu aux endroits plus difficiles d’accès de la maison et ainsi circonscrire les flammes. 

À 4h22, le chef de la sécurité civile annonçait l’aggravation non probable de l’incendie, avant d’assurer que l’incident était totalement sous contrôle, quelques minutes plus tard, à 4h38. 

Collaboration pour les résidents

De nombreuses organisations sont venues en aide aux pompiers pour soutenir les résidents, dont le domicile est fortement endommagé. «Les dommages sont importants. Il y a eu propagation jusqu’à l’entretoit, et la fumée a causé plusieurs dégâts à l’intérieur», ajoute M. Noonan. Il souligne toutefois qu’aucune personne n’a été blessée dans l’opération. 

Sur place, Hydro-Québec a procédé à l’interruption de l’électricité de la résidence, et demandé un déglaçage de la rue après le passage des pompiers, dont l’intervention a évidemment gelé le sol dans le quartier. 

Les policiers de Québec ont quant à eux dévié la circulation pour une bonne partie de l’avant-midi, dimanche. 

La Croix-Rouge est toujours en intervention et prendra en charge les résidents jusqu’à nouvel ordre. Le RTC a également envoyé un bus sur place pour garder tous les intervenants au chaud. 

Enquête en cours 

Le commissariat à l’incendie a rapidement été déployé sur place, dimanche en début d’avant-midi, après que l’incendie ait été totalement maîtrisé par les pompiers. Il devra déterminer la cause et l’origine du feu. 

«Pour le moment, la thèse criminelle est écartée», assure Bill Noonan. 

Le système d’alarme de la résidence était bel et bien en fonction. Or, les pompiers de Québec rappellent qu’il est impératif de maintenir les issues de la maison «libres de glace et de neige» en tout temps, pour faciliter le travail d’évacuation en cas de besoin.