D’abord accusé du meurtre au deuxième degré de Marylène Levesque, Eustachio Gallese a vu lundi son accusation substituée pour meurtre au premier degré, donc avec préméditation.
D’abord accusé du meurtre au deuxième degré de Marylène Levesque, Eustachio Gallese a vu lundi son accusation substituée pour meurtre au premier degré, donc avec préméditation.

Gallese accusé du meurtre prémédité de Marylène Levesque

Eustachio Gallese a été accusé lundi matin du meurtre au premier degré de Marylène Levesque, 22 ans, tuée dans un hôtel de Sainte-Foy à la fin janvier. La Couronne a substitué cette accusation à celle de meurtre au deuxième degré qui avait été portée contre Gallese au lendemain de l’assassinat.

«L’enquête a évolué, ce qui nous permet aujourd’hui de porter une accusation de meurtre au premier degré à l’encontre de M. Eustachio Gallese», a indiqué le procureur de la Couronne, Me Jean-Philippe Lanthier, précisant qu’il s’agit d’une accusation de meurtre avec «avec préméditation».

Gallese est resté impassible lors de sa comparution. Des proches de Marylène Levesque, dont son copain du Saguenay, étaient dans la salle d’audience lorsqu’il s’est présenté dans le box des accusés. 

Lundi, le meilleur ami de Marylène Levesque, Max Lance, était satisfait d’apprendre que Gallese a été accusé de meurtre au premier degré et de savoir que la Couronne considère qu’il s’agit d’un meurtre prémédité. «Il avait prévu son coup, c’est évident», dit M. Lance. 

Depuis l’accusation de meurtre au deuxième degré portée contre Gallese, le 23 janvier, le Service de police de la Ville de Québec a poursuivi son enquête sur le terrain.

Les enquêteurs des crimes graves ont notamment établi un poste de commandement près de la centrale du parc Victoria pour recueillir les informations du public. Ils ont aussi mené une perquisition au salon de massage érotique Gentlemen Paradise, où Marylène Levesque travaillait.

Les policiers cherchaient entre autres les téléphones cellulaires de Gallese et de Marylène Levesque. Ils souhaitaient aussi préciser les allées et venues de Gallese le jour du meurtre.  

Le dossier contre Gallese semble s’être étoffé ces derniers jours. MRénald Beaudry, l’avocat qui défend Eustachio Gallese, a affirmé en cour lundi qu’il avait reçu une partie de la divulgation de la preuve vendredi et une autre partie lundi matin. «Mais il y en aurait encore à venir», a-t-il dit à la juge Marie-Claude Gilbert.   

Marylène Levesque a été assassiné le 22 janvier dans un hôtel de Sainte-Foy. Le soir du meurtre, Gallese s’est présenté vers 23h35 à la centrale du parc Victoria, où il aurait avoué son crime.

Sauf dans certains cas précis, le meurtre au premier degré est un meurtre commis avec préméditation et de manière délibérée. La Couronne doit démontrer que l’accusé a planifié le meurtre et a réfléchi aux conséquences de son geste. 

Gallese sera de retour en cour jeudi matin pour la suite des procédures.