Fraude de faux employés d'Hydro

La police de Québec a reçu récemment trois plaintes à propos de fraudes sur Internet menées par de faux employés d'Hydro-Québec.

«Les plaignants reçoivent un courriel frauduleux à l’effet qu’Hydro-Québec a facturé des montants en trop sur leur compte d’électricité, décrit Étienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Les fraudeurs demandent ensuite de fournir les numéros de cartes de crédit et d’autres renseignements personnels afin de rembourser la personne. Les gens qui remettent ces informations sont ensuite victimes de fraude.»

Les montants subtilisés varient entre 1000 et 2000 $. Les trois plaintes sont traitées par l’Unité des fraudes du module des crimes en réseau du SPVQ. Les suspects n'ont pas été identifiés. 

Le SPVQ précise qu'il s'agit de «hameçonnage», un type de fraude mené par courriel ou texto. «Les fraudeurs font plusieurs envois en se faisant passer pour une entreprise légitime pour tenter de subtiliser les renseignements personnels ou financiers des citoyens pour ensuite leur soutirer des fonds», explique M. Doyon.

Jamais dans un courriel

La police de Québec rappelle que les organisations officielles, comme les institutions financières ou gouvernementales, ne demandent jamais de divulguer des renseignements personnels dans un courriel.

Le SPVQ recommande aussi de protéger votre ordinateur avec un logiciel de protection à jour, supprimer les courriels indésirables, ne pas répondre aux pourriels, ne jamais ouvrir les pièces jointes et ne pas cliquer sur les liens externes d'expéditeurs inconnus ou qui les soulèvent des doutes. 

Les gens peuvent aussi consulter différents conseils de prévention sur le site Internet de la Ville de Québec dans la section police.