La Ville de Québec projette ajouter de 20 places de stationnement sur la rue Simon-Napoléon-Parent, près du parc Victoria.

Fin des contraventions en série près des terrains de soccer du parc Victoria

C'est bientôt terminé, les contraventions à répétition pour les parents d'enfants qui fréquentent les terrains de soccer du parc Victoria. Après des demandes répétées, la Ville de Québec projette l'ajout de 20 cases de stationnement sur la rue Simon-Napoléon-Parent.
«Les techniciens ont terminé la semaine dernière l'analyse technique et de sécurité de l'endroit, confirme David O'Brien, porte-parole de la Ville. Un sommaire décisionnel va être présenté au conseil d'arrondissement. Il recommande l'ajout de 20 espaces de stationnement du côté sud, le long de l'Hôpital général», ajoute-t-il.
La nouvelle a de quoi réjouir de nombreux parents, notamment ceux qui s'y rendent la fin de semaine. En mai, certains ont contacté Le Soleil pour dénoncer le fait que des agents de stationnement attendaient chaque samedi matin, calepin de contraventions en main, les automobilistes qui osaient se garer du côté sud où le stationnement est interdit. 
Situation dénoncée
À leur défense, les parents fautifs soutenaient depuis longtemps qu'il y avait un manque de cases de stationnement et qu'il n'y avait aucun risque à garer sa voiture le long de l'hôpital puisque la rue est suffisamment large. La Ville leur donne raison en recommandant l'ajout de cases. 
Pas plus tard que samedi dernier encore, ça n'a toutefois pas empêché les agents d'appliquer la réglementation en matière de stationnement en distribuant des contraventions, sachant qu'il y aurait des modifications.
«Un agent m'a confié avoir eu la consigne de se rendre sur place chaque samedi. C'est choquant parce qu'on a l'impression que d'autres rues de la basse ville ne sont quasiment jamais surveillées et que des automobiles sans vignette restent au même endroit des semaines entières», s'insurge un parent. 
Le stationnement côté sud sera permis selon les mêmes paramètres que du côté nord, précise M. O'Brien. Il sera possible de stationner son véhicule un maximum de 60 minutes la semaine et sans restriction la fin de semaine. 
Un peu de patience
En attendant la mise en application du règlement, toujours sous l'approbation du conseil d'arrondissement, M, O'Brien demande encore un peu de patience. 
«Il faut respecter le processus décisionnel, mais aussi la réglementation en vigueur. Il y a toujours des stationnements disponibles au Stade municipal», conclut-il.