Il y avait présence de fumée dans tout le bâtiment.

Feu dans un immeuble à logements de Québec: 80 personnes évacuées

Un incendie s’est déclaré dans un immeuble de 50 logements du secteur Duberger-Les Saules dans la nuit de vendredi à samedi. Plus de 80 personnes ont été évacuées et 10 d’entre elles ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

Les pompiers de Québec ont été appelés vers 2h30, les locataires apercevaient de la fumée sortir par la porte d’un des logements du sous-sol au 2335, rue des Meuniers. L’alarme de feu s’est déclenchée quelque peu avant l’arrivée des services d’urgence.

Dès l’arrivée du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ), les 35 pompiers déployés confirment que le feu est bien éclaté dans le logement. Il y avait un grand risque de propagation.

Les unités présentes ont aidé bon nombre de locataires à évacuer le bâtiment de cinq étages, plusieurs n’étaient pas sortis au son de l’alarme.

«Peu importe le moment de la journée, lorsque l’alarme incendie sonne, par mesure de sécurité, tout le monde doit sortir!» a insisté le porte-parole du SPCIQ, Alexandre Lajoie.

Les pompiers ont créé des ouvertures dans les murs et plafonds des logements voisins de celui incendié, pour assurer qu’il n’y avait pas de propagation. Il y a aussi eu utilisation des ventilateurs à pression positive afin d’évacuer toute la fumée présente dans l’immeuble.

Le locataire du logement incendié n’était pas présent cette nuit-là, et aucun son d’avertisseur de fumée n’a été entendu dans cet appartement, où les dommages sont majeurs. Les logements voisins ont subi des dommages par la fumée et la chaleur.

Aucune personne n’a été blessée pendant l’intervention, les ambulanciers ont procédé à plusieurs évaluations sur les lieux. Les autobus du RTC sont demeurés sur les lieux jusqu’à la réintégration du bâtiment, pour offrir un toit et de la chaleur aux occupants évacués.

Le commissariat aux incendies s’est rendu sur les lieux pour déterminer la cause et l’origine du feu, qui demeurent pour l’instant inconnues.