Femme de 23 ans arrêtée pour avoir craché au visage d’une personne dans un dépanneur 

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
La police de Québec a arrêté mercredi matin une femme de 23 ans qui était recherchée pour avoir craché au visage d’une personne dans un dépanneur Couche-Tard sur l’avenue d’Estimauville.

Le Service de police de la Ville de Québec vient d’annoncer l’arrestation de cette femme pour voie de fait et nuisance publique, «puisqu’elle aurait volontairement craché au visage d’une personne», indique David Pelletier, porte-parole du SPVQ. 

 La police de Québec était à la recherche de cette femme depuis qu’elle aurait commis ce geste dans un dépanneur, dimanche après-midi, dans un dépanneur Couche-Tard sur l’avenue d’Estimauville, à la frontière des arrondissements Beauport et la Cité-Limoilou.    

 La suspecte a été rencontrée par les enquêteurs du Module des crimes généraux du SPVQ. Elle a été libérée sous promesse de comparaître avec des conditions. Son dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui déterminera si des accusations criminelles seront portées contre elle. 

 Le Service de police de la Ville de Québec a voulu rappeler à la population «qu’en ce contexte d’urgence sanitaire», il prend « très au  sérieux  toutes  les  situations qui peuvent mettre à  risque  la  santé  de  la population». Les contrevenants s’exposent à être traduits en justice, avertit le SPVQ.