Fausse arme, vraies accusations

Un homme qui aurait menacé un membre de sa famille avec une fausse arme de poing a été arrêté dimanche après-midi, à Québec, au terme d’une opération policière qui a entraîné l’évacuation de plusieurs voisins.

La plainte pour violence familiale est entrée à la centrale 9-1-1 à 12h38. La victime avait déjà quitté l’appartement de l’avenue Santerre, dans le secteur de Vanier. Elle a précisé que le suspect était armé. Les logements avoisinants ont donc été vidés par mesure de précaution. 

Les policiers ont établi un périmètre de sécurité et ont réussi à établir un contact avec l’individu après quelques heures. Il s’est rendu aux policiers peu après 16h et a été arrêté pour menaces et voies de fait. 

«Sur place, les policiers ont fait une vérification du logement et ont saisi une arme de poing, mais ce n’était pas une arme véritable», a indiqué la policière relationniste Mélissa Cliche. L’individu doit comparaître lundi au palais de justice.