Faits divers express

IVRE ET SANS PERMIS, ELLE BLESSE GRAVEMENT UN AUTRE AUTOMOBILISTE

Une femme de 26 ans de Saint-Côme-Linière, en Beauce, devra faire face à la justice après avoir blessé grièvement un autre automobiliste dont elle a heurté le véhicule vendredi après-midi alors qu’elle était ivre et sans permis de conduire.

Comme l’explique la sergente Éloïse Cossette de la Sûreté du Québec, la collision est survenue vers 15h50 à l’intersection de la 25e rue et de la 30e avenue à Saint-Georges. La camionnette Dodge Ram que conduisait la femme a dérapé et est entrée violemment en contact avec une automobile dans laquelle prenaient place un homme et une femme. Le conducteur a été blessé gravement lors de l’impact, mais on ne craint plus pour sa vie, alors que sa passagère a subi un choc nerveux. Les pompiers ont dû être dépêchés sur place pour extraire les victimes de l’habitacle du véhicule.

La conductrice de la camionnette ne s’est cependant pas arrêtée après l’impact et a préféré prendre la fuite. Les agents de la SQ ont finalement retrouvé le véhicule fautif à un kilomètre du lieu de l’impact et trois personnes étaient toujours à bord, dont un blessé mineur. «La conductrice n’était pas détentrice d’un permis de conduire valide et était en état d’ébriété», poursuit la sergente Cossette. 

La femme aurait également résisté à son arrestation et son alcoolémie aurait été du double de la limite permise lorsqu’elle a subi l’alcootest. 

Elle devrait comparaître sous des accusations de conduite avec facultés affaiblies causant des blessures, délit de fuite, entrave au travail d’un policier et voies de fait sur un agent de la paix. Ian Bussières

+

TROIS ANS DE PRISON POUR UNE INVASION DE DOMICILE 

Mario Lamonde, 37 ans, est condamné à trois ans de prison pour sa participation dans la violente invasion de domicile survenue rue Renouard à Beauport, le 4 juin 2017. 

Lamonde avait passé une partie de la journée chez son ami Miguel Dufour. Il avait constaté que Dufour gardait des stupéfiants et de l’argent chez lui.

Une fois rendu dans un bar, Lamonde a raconté sa découverte à ses amis Pierre Lemelin et Johnny Daigle. Le trio a décidé d’aller dévaliser Dufour cette nuit-là. Lamonde est resté à l’extérieur de peur d’être reconnu. Il affirme s’être sauvé après le premier coup de feu.

La victime Miguel Dufour a été atteinte de trois projectiles à l’abdomen. Lamonde a confessé le crime à son oncle. Ce dernier a fait une déclaration aux policiers, ce qui a permis de faire avancer l’enquête. Lamonde a plaidé coupable à l’accusation d’introduction par effraction dans le but de commettre un vol qualifié. Le juge Bernard Lemieux a accepté la suggestion de peine formulée par le procureur de la Couronne Me Matthieu Rochette et l’avocat de défense Me François Cauchon.

Une fois soustraite la détention provisoire, Lamonde passera encore 18 mois derrière les barreaux. Lemelin et Daigle ont subi un procès et connaîtront le jugement en février. Isabelle Mathieu

+

23 MOIS DE PRISON POUR UNE FRAUDEUSE D'AINÉS 

Une fraudeuse de personnes âgées, Odette Poulin, 53 ans, est condamnée à 23 mois de détention après avoir reconnu des fraudes aux dépens de trois dames et d’un homme.

En 2017, Odette Poulin, qui vivait de l’assistance sociale, avait réussi à convaincre une dame âgée de lui prêter de l’argent. Elle a détourné 7000 $ de cette dame, aujourd’hui décédée. C’est la fille de la victime qui s’est rendue compte que des retraits avaient été faits sur le compte de sa mère, peu de temps avant sa mort.

En janvier 2018, Odette Poulin a cogné successivement à la porte de trois personnes âgées, parfois en pleine nuit, en disant avoir besoin d’emprunter de l’argent pour prendre le taxi.

Les deux dames et l’homme ont accepté, même s’ils ne la connaissaient pas. Les sommes flouées varient entre 20 et 800 $. En 2011, Odette Poulin avait été condamnée à 18 mois de prison pour une fraude de 10 000 $ aux dépens d’un couple d’aînés. Isabelle Mathieu