Plus de 180 000 personnes sont attendues à Montréal à partir de jeudi pour le Grand Prix du Canada.

Exploitation sexuelle: 14 arrestations par le SPVM en une semaine

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a déjà procédé à 14 arrestations pour de la sollicitation de services sexuels de mineurs depuis une semaine, et poursuit ses opérations lors de cette fin de semaine du Grand Prix de Formule 1.
Selon un bilan provisoire offert vendredi, 334 personnes auraient tenté par divers moyens d'obtenir des services sexuels de mineurs depuis la semaine dernière.
Les enquêtes se poursuivent et d'autres accusations pourraient être déposées. Ces 14 arrestations ne sont pas forcément liées au Grand Prix, mais le SPVM a décidé de commencer cette opération une semaine avant le début de l'événement.
Des opérations de prévention de l'exploitation sexuelle ont d'ailleurs lieu toute l'année, a indiqué en entrevue l'inspecteur Michel Leduc, chef de la Section des crimes majeurs. Mais des actions renforcées - identification de personnes vulnérables et arrestations notamment de proxénètes - sont toutefois mises sur pied à l'occasion du Grand Prix, qui attire de grandes quantités de touristes, dont certains recherchent des services sexuels.
De la prévention est faite par des agents du SPVM dans les hôtels de la métropole pour que les employés soient à même de reconnaître des situations d'exploitation et de prostitution, et contactent la police.
Les personnes à risque d'être victimes d'exploitation sexuelle sont aussi rencontrées. M. Leduc indique que les policiers sont toujours à l'affût et tentent de voir si des mineurs travaillent dans des agences, des salons de massage et des bars de danseuses.
Un bilan complet sera offert par le SPVM la semaine prochaine.
Le Grand Prix de Formule 1 de Montréal a lieu du 9 au 11 juin.