Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les gestes allégués seraient survenus entre le 1er septembre 2019 et le début janvier 2021.
Les gestes allégués seraient survenus entre le 1er septembre 2019 et le début janvier 2021.

Enseignant du SSF accusé de leurre informatique de trois adolescents

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Un entraîneur sportif et enseignant du Séminaire Saint-François de Saint-Augustin-de-Desmaures, Dave-Alex Berthelot est accusé de leurre informatique de trois adolescents, communication indécente et avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite.

Vêtu de son chandail du Blizzard, le nom des équipes sportives du SSF, l’accusé de 28 ans a comparu détenu mercredi après-midi au palais de justice de Québec.

Selon nos informations, la direction du Séminaire St-François, une école secondaire privée de Saint-Augustin-de-Desmaures, a prévenu la police au cours des derniers jours, après avoir été mise au courant de certaines informations.

Trois plaignants ont dénoncé Dave-Alex Berthelot, qui travaillait comme entraîneur de football depuis environ 7 ans et enseignait les sciences depuis septembre dernier.

Les gestes allégués seraient survenus entre le 1er septembre 2019 et le début janvier 2021.

«L’enquête démontre que le soir après son travail, Dave-Alex Berthelot utilisait les médias sociaux pour entrer en contact avec des jeunes qu’il côtoyait dans la journée, a brièvement indiqué la police de Québec par voie de communiqué. Nous avons des raisons de croire que le suspect aurait fait d’autres victimes qui ne l’ont jamais dénoncé.»

Trois plaignants ont dénoncé Dave-Alex Berthelot, qui travaillait comme entraîneur de football depuis environ 7 ans et enseignait les sciences depuis septembre dernier.

Au stade de la comparution, le procureur de la Couronne Me Louis-Philippe Desjardins s’est opposé à la remise en liberté du jeune homme. «Il y a potentiellement de nouvelles accusations qui seront déposées», a indiqué Me Desjardins.

Le dossier reviendra à la cour jeudi à l’étape de l’enquête sous remise en liberté durant les procédures.

Employé suspendu

Le directeur général du Séminaire Saint-François Luc Savoie encaissait le choc lorsque Le Soleil lui a parlé en fin de journée. «Il y a eu des meilleures journées, admet-il. Mais l’important, c’est de rester solidaire et de prendre soin de nos jeunes et de notre monde.»

L’employé fait pour le moment l’objet d’une suspension.

Tout le personnel ainsi que les parents et les jeunes ont été informés de la situation après la comparution de Dave-Alex Berthelot.

Les trois travailleurs sociaux de l’école privée pourront venir en aide aux étudiants ou aux membres du personnel qui en auraient besoin.