En probation, il s'offre toute une soirée: vol d'auto, alcool, accident, tentative de vol...

Voler un véhicule pour aller boire au bar. Reprendre le véhicule pour l'accidenter avec les facultés affaiblies. Tenter d'en voler un autre. Le tout en étant en probation avec de la marijuana sur soi... Un homme dans la quarantaine a offert une classe de maître sur comment avoir des ennuis avec la justice, lundi soir, à Québec.
En l'espace de quelques heures, lundi, la balade nocturne à vélo d'un homme s'est transformée en multiples accusations de vol de véhicule, recel, conduite dangereuse, conduite avec les facultés affaiblies, bris de probation et possession de stupéfiants. 
Tout a commencé alors que le suspect de 41 ans roulait à bicyclette sur la rue des Bouleaux, à Limoilou, un peu avant 20h. Il aurait croisé une voiture en marche, les clés dans le contact, devant une pharmacie. 
Il décide alors de procéder à un échange, sans le consentement du propriétaire du véhicule à moteur. Une fois au volant d'une voiture volée, aucune destination ne semble inaccessible pour le suspect, qui arrête son choix sur un bar de Charlesbourg.   
«Il a décidé d'aller jouer, comme on dit, aux machines», explique le porte-parole du Service de police de la ville de Québec (SPVQ), David Poitras. 
Mais les jeux de hasard n'ont pas semblé combler le voleur de voiture. 
«Il a consommé de l'alcool sur place. Suite à son comportement désagréable, il a été expulsé du bar. En sortant, il a décidé de faire différentes manoeuvres dangereuses avec le véhicule volé dans le stationnement du bar», poursuit le porte-parole du SPVQ. 
Un appel est alors fait au 911, mais le temps que les policiers arrivent, l'homme a déjà quitté les lieux, intoxiqué au volant de sa voiture. Ce n'est toutefois qu'une question de temps avant que les policiers retrouvent ledit véhicule. 
«Un petit peu plus tard, un appel rentre à la centrale 911 à l'effet que le véhicule qui avait été volé a pris le décor près de la 47e rue près du Provigo», relate David Poitras.
Mais le conducteur ne se trouve plus sur les lieux de l'accident. Selon la police, un bon samaritain n'étant évidemment pas au courant de la cavale du suspect lui aurait offert de le reconduire chez lui suite à son embardée en voiture. 
L'homme de 41 ans n'avait cependant pas l'intention de se coucher. Pour une troisième fois dans la soirée, le téléphone sonne au 911. Cette fois, un homme serait en train de sonder des portes de voitures sur la 1re avenue, à Limoilou, vraisemblablement pour en voler une. 
À leur arrivée sur les lieux, les policiers constatent que l'homme correspond en tout point à la description du suspect recherché depuis quelques heures. Une fouille permet de trouver les clés du véhicule volé plus tôt sur lui, en plus de marijuana. 
L'homme aurait des antécédents criminels, puisqu'une accusation de bris de probation, entre autres, plane sur lui. 
Il devrait comparaître mardi au Palais de Justice de Québec.