Victime d’un arrêt cardiaque, l’homme a été transporté par ambulance à l’hôpital où son décès a été constaté.

Émondage: deuxième électrocution en cinq jours

Un deuxième homme a perdu la vie à Québec en cinq jours après avoir été électrocuté alors qu’il émondait un arbre.

La victime, Mario Roy, 58 ans, est un homme qui coupait les branches d’un arbre situé sur son terrain de la rue Alouette, à Val-Bélair, lundi après-midi. Selon la porte-parole de la police de Québec, l’agente Mélissa Cliche, une branche serait tombée sur un fil électrique qui serait tombé à son tour pour donner une décharge électrique mortelle à l’homme.

Victime d’un arrêt cardiaque, l’homme a été transporté par ambulance à l’hôpital où son décès a été constaté.

«C’est plutôt rare que deux situations comme celle-là surviennent en moins d’une semaine. Dans l’autre cas, il s’agissait d’un émondeur. On conseille aux gens de faire appel à des émondeurs professionnels pour réaliser ces travaux et aux émondeurs de suivre à la lettre les règles que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail a mises en place», poursuit Mme Cliche.

Jeudi dernier, Marc-André Lavoie, 35 ans, est décédé quand il a été électrocuté par un fil électrique qui passait à proximité de l’endroit où il coupait des branches. Hydro-Québec a signalé que l’entreprise privée pour laquelle il travaillait n’était pas accréditée pour travailler près du réseau électrique.