Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2h30, un homme de 29 ans a été intercepté par les agents du Service de police de la Ville de Québec, ce dernier détenait des informations concernant les événements survenus à Baie-Saint-Paul. Il a été interrogé toute la journée dimanche au quartier général de la SQ.

Drame familial à Baie-Saint-Paul: un homme arrêté pour meurtre

Une femme de 59 ans a été retrouvée sans vie à son domicile de Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix, samedi après-midi. L’enquête démontre qu’il s’agirait d’un homicide intrafamilial.

La victime est Violaine Gagnon, originaire de Baie-Saint-Paul. Vers 14h20, les agents de la SQ et les ambulanciers se sont présentés à son domicile de la rue Saint-Adolphe, où son décès a été constaté.

L’équipe des crimes contre la personne de la SQ enquête toujours sur les circonstances de la mort. Un périmètre de sécurité a été érigé dans le secteur une bonne partie de la journée. 

Dimanche matin, les agents parlaient d’une «mort suspecte», mais en soirée, l’hypothèse du meurtre a été confirmée.

Mme Gagnon travaillait à la boulangerie du IGA de Baie-Saint-Paul. Ses collègues s’inquiétaient lorsqu’elle n’était pas en poste samedi matin, c’est là qu’ils ont contacté les policiers. Le pire des scénarios envisagés s’est finalement concrétisé. 

Depuis la nouvelle du décès, collègues et voisins sont nombreux à décrire Mme Gagnon comme une femme gentille et aimée. 

La victime est Violaine Gagnon, 59 ans, originaire de Baie-Saint-Paul.

Homme intercepté, puis arrêté

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2h30, un homme de 29 ans a été intercepté par les agents du Service de police de la Ville de Québec, ce dernier détenait des informations concernant les événements survenus à Baie-Saint-Paul.

L’homme a été intercepté à bord de son véhicule sur le chemin de la Canardière, à l’intersection de la 4e Avenue. 

Après que les enquêteurs aient interrogé le suspect toute la journée dans le quartier général de la SQ, ils ont pu confirmer son implication dans le drame. Il a été arrêté et maintenu en détention.

L’homme restera détenu jusqu’à sa comparution. La SQ demeure discrète quant aux détails des événements. On en saura davantage lorsque les accusations seront portées.