Disparition de Michel Mercier à Lévis: un poste de commandement en place

LÉVIS — Un poste de commandement mobile de la police doit être implanté à Lévis jeudi, de 10h à 14h, afin que le public puisse transmettre aux enquêteurs des informations qui permettraient de résoudre la mystérieuse disparition d’un homme de 44 ans survenue le 3 avril dernier.

Ce jour-là, en matinée, Michel Mercier, un homme de Québec a quitté son lieu de travail dans le secteur de la rue Saint-Paul à Québec à bord d’un véhicule utilitaire sport (VUS) de marque Nissan Murano de couleur bleue, affirmant qu’il voulait aller faire des photocopies.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) rapporte que M. Mercier aurait emprunté le boulevard Champlain pour aller se stationner à l’Aquarium de Québec. Il a ensuite circulé sur le passage piétonnier à pied pour traverser le pont de Québec où il a été capté par des caméras de surveillance du ministère du Transport du Québec (MTQ).

Les dernières images remontent à 11h27 alors qu’il était à proximité du parc du Carrefour sur la rue de la Mission dans le secteur Saint-Nicolas, à Lévis. Un peu plus au sud, cette voie publique longe la rivière Chaudière qui se jette dans le fleuve Saint-Laurent tout près de là.

Michel Mercier n’a jamais été revu depuis. Il mesure 1,67m et pèse environ 91kg. Il a les yeux verts et les cheveux bruns et souffre d’une calvitie partielle.

+

Michel Mercier n’a jamais été revu depuis. Il mesure 1,67m et pèse environ 91kg. Il a les yeux verts et les cheveux bruns et souffre d’une calvitie partielle.

Au moment de sa disparition, il portait une chemise bleue, des pantalons noirs, un manteau court noir de marque Arc’teryx avec un capuchon et un logo blanc sur l’épaule gauche.

Le poste de commandement est déployé par le SPVQ sur la rue de la Mission, à Lévis.