Une autopatrouille de la Sûreté du Québec circulant sur le chemin de la Rivière-à-Veillette à Sainte-Geneviève-de-Batiscan est tombée dans un trou d'environ un mètre dans la nuit de lundi à mardi. Le trou s'est visiblement élargi depuis, comme en témoigne cette photo prise mardi matin.

Deux policiers à l'hôpital à cause d'un trou dans la chaussée

Deux policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été blessés en début de nuit, mardi, lorsque les roues avant de l'auto-patrouille dans laquelle ils circulaient ont percuté un trou d'environ un mètre de profondeur sur une route rurale à Sainte-Geneviève-de-Batiscan, en Mauricie.
Les blessures infligées aux deux agents par l'impact ne mettent pas leur vie en danger, mais vers 8h00, ils étaient toujours hospitalisés.
Au cours des heures qui ont suivi l'incident survenu à l'obscurité, vers 1h30, le trou situé dans un secteur rural du Chemin de la Rivière-à-Veillet s'est grandement élargi et s'est creusé de plusieurs mètres.
La SQ et le ministère des Transports ont donc interdit toute circulation pour une période indéterminée dans ce secteur situé près de la rivière Batiscan, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Trois-Rivières. Le tronçon est situé entre Saint-Prosper-de-Champlain et Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
Le trou s'est formé sur la chaussée au-dessus d'un ruisseau. Le sol est encore instable.