Le feu dans cette résidence unifamiliale de Sainte-Foy avait initialement commencé dans le garage, mais avait eu le temps de se propager à l'ensemble du bâtiment et à la maison voisine du 750, à l'arrivée des pompiers.

Deux incendies successifs à Sainte-Foy

Les pompiers de Québec ont eu une fin d'après-midi chargée, mercredi, alors que deux incendies successifs, dans Sainte-Foy, ont forcé le déploiement d'une centaine de sapeurs.
Le Service de protection contre l'incendie de la ville de Québec (SPCIQ) a d'abord reçu un appel, un peu avant 16h, d'une femme signalant une odeur de fumée au magasin de meubles JYSK du 1150, avenue Duplessis. 
Peu de temps après, un pompier en congé du SPCIQ qui passait à proximité du magasin a lui-même appelé ses collègues pour confirmer qu'une intervention était nécessaire. Une quarantaine de pompiers ont alors rapidement été déployés. À leur arrivée, dix employés et une trentaine de clients du JYSK avaient évacué le bâtiment commercial suite au déclenchement de l'alarme incendie.
Les gicleurs étaient en fonction dans l'annexe arrière du bâtiment, où un début d'incendie faisait rage.
Selon le porte-parole du SPCIQ, Bill Noonan, plusieurs objets empilés les uns par-dessus les autres, dans l'annexe, empêchaient cependant les gicleurs de venir à bout des flammes. Les pompiers ont rapidement contrôlé le brasier. 
Plusieurs pompiers n'avaient même pas encore eu le temps de regagner la caserne, à 17h34, lorsqu'un résident du 746, avenue Dalquier, toujours à Sainte-Foy, a appelé le 9-1-1 en panique pour aviser le SPCIQ qu'un incendie était éclaté dans sa résidence. 
Selon Bill Noonan, le feu avait initialement commencé dans le garage de la résidence unifamiliale, mais avait eu le temps de se propager à l'ensemble du bâtiment et à la maison voisine du 750, à l'arrivée des pompiers.
Les résidents des deux habitations avaient déjà évacué par eux-mêmes. 
Quatre alarmes ont été nécessaires et une soixantaine de pompiers ont combattu les flammes pendant près de deux heures. Des trous ont été percés par les sapeurs dans le toit de la résidence du 746 avenue Dalquier afin de localiser le foyer de l'incendie. L'incendie a finalement été déclaré sous contrôle par les Pompiers un peu avant 17h30. 
Une personne a dû être conduite à l'hôpital après avoir été évaluée par les ambulanciers. 
La Croix-Rouge prendra en charge des victimes du drame. 
Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l'incendie.