Deux ans moins un jour pour le chauffeur d’une présumée proxénète

Servir de chauffeur à une présumée proxénète coûtera une peine de deux ans moins un jour de prison à Maxo Junior Saint-Fleur, 24 ans.

Le jeune homme de Montréal a plaidé coupable jeudi à l’accusation d’avoir bénéficié d’un avantage monétaire fruit du travail d’une prostituée. Il avait été embauché par Elene Dalmeida, 21 ans, pour servir de chauffeur à une jeune prostituée de 18 ans, qu’il a promené entre le 29 décembre 2018 et le 1er janvier 2019 d’un hôtel de Trois-Rivières jusqu’au Travelodge de Québec. 

Selon le résumé des faits déposé à la cour, c’est Dalmeida et non Saint-Fleur qui s’occupait des photos de la victime, des annonces, des tarifs et des clients. Saint-Fleur attendait la plupart du temps dans la voiture de location ou dans l’hôtel. 

Au matin du 1er janvier, la jeune prostituée s’est présentée à la réception du Travelodge pour demander l’aide des policiers qui sont venus la chercher et ont arrêté Dalmeida et Saint-Fleur. 

Une fois soustraite la détention provisoire, Maxo Junior Saint-Fleur, jusque là sans antécédent judiciaire, devra purger un peu plus de 11 mois de prison. Les procédures judiciaires contre Elene Dalmeida sont toujours en cours.