Une agression à l'arme blanche est survenue dans le secteur de Vanier vers 8h30. 
Une agression à l'arme blanche est survenue dans le secteur de Vanier vers 8h30. 

Deux agressions armées en quelques heures à Québec

Deux agressions armées sont survenues en quelques heures sur le territoire de Québec vendredi. Trois personnes ont été blessées et un homme a été arrêté. 

Vers 5h45, les policiers se rendent dans une résidence de la rue Saint-Vallier Est où trois suspects se sont introduites par effraction. 

Quatre personnes se trouvaient à l’intérieur au moment des faits, deux d’entre elles ont été blessées. Les suspects ont ensuite rapidement pris la fuite. 

Les deux personnes blessées ont été transportées dans un centre hospitalier pour traiter des blessures mineures. 

L’unité canine, les enquêteurs du module des crimes majeurs et l’identité judiciaire participent à la recherche des suspects dans le secteur et tentent de faire la lumière sur les événements. 

«L’enquête va démonter s’il y a eu un vol, on enquête toujours sur ce qui aurait pu se passer. On a érigé une scène et on parle aux témoins», précise le porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), David Pelletier. 

Trois personnes se sont introduites par effraction dans une résidence de la rue Saint-Vallier Est vendredi matin. 

Agression à l’arme blanche

Plus tard vers 8h30, un appel au 9-1-1 fait mention d’une victime présentant des blessures à l’arme blanche, elle se trouvait à l’intersection de Monseigneur-Plessis et Wilfrid-Hamel dans le secteur de Vanier

À l’arrivée des services d’urgence, la victime âgée d’une vingtaine d’années a été transportée au centre hospitalier, elle avait des blessures au haut du corps mais on ne craindrait pas pour sa vie. 

«Pour l’instant, on ne peut pas faire de lien entre les deux événements, l’enquête pourra le démontrer si c’est le cas. Plusieurs témoins sont rencontrés», indique David Pelletier du SPVQ. 

Une scène est aussi érigée par les policiers à cet endroit. L'enquête a permis de localiser et d'arrêter un homme dans la vingtaine, un suspect dans l'affaire. Il doit comparaître au palais de justice samedi.

Une scène a été érigée dans le secteur de Vanier afin de faire la lumière sur les événements qui ont mené à une agression à l'arme blanche.