La conductrice originaire de Québec, Mélanie Paquet Landry, aurait subi un important traumatisme crânien et son décès a été constaté sur les lieux. Le garçon de quatre ans n’a pas été blessé, mais a été traité pour un choc nerveux.

Deux accidents de VTT mortels en quelques heures

Deux accidents de VTT ont coûté la vie à deux femmes samedi soir. L’un est survenu dans la Haute-Côte-Nord et l’autre dans le Bas-Saint-Laurent.

Peu après 16h00, une dame de 28 ans, accompagnée de son garçon de quatre ans, roulait en VTT dans la zec de Chauvin à Sacré-Cœur, au nord de Tadoussac.

Pour des raisons toujours indéterminées, la dame aura perdu le contrôle du véhicule. Elle et son jeune passager ont alors fait une chute pour se retrouver dans un cours d’eau.

La conductrice originaire de Québec, Mélanie Paquet Landry, aurait subi un important traumatisme crânien et son décès a été constaté sur les lieux, elle n’a eu aucune chance. Le garçon de quatre ans a subi des blessures mineures et a été traité pour un choc nerveux. Les services d’urgences n’ont jamais craint pour sa vie.

La Sûreté du Québec (SQ) ne pouvait dire comment les services d’urgences ont été appelés sur les lieux. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’accident.

Plusieurs tonneaux

Plus tard, vers 18h00, deux dames roulaient en VTT sur le chemin des Bouleaux, à Témiscouata-sur-le-Lac.

«La conductrice a fait un virage brusque, ce qui a mené à une perte de maîtrise. Le véhicule a fait plusieurs tonneaux. Les deux femmes ne portaient pas de casque lors de l’accident», explique Béatrice Dorsainville, porte-parole de la SQ.

Johanne Daguerre, 59 ans de Lévis, a malheureusement perdu la vie. Sa passagère a subi des blessures sérieuses, mais sa vie serait hors de danger.