Urgence Sauvetage Québec possède deux motoneiges, deux véhicules tout terrain, un traîneau d'évacuation, un pick-up F-150 et deux véhicules intermédiaires.

Des sauveteurs obtiennent l'autorisation de la SAAQ

Urgence Sauvetage Québec a finalement obtenu son certificat d'autorisation de la SAAQ, vendredi, après plus d'un an d'attente.
«On a finalement eu nos vignettes. À notre demande, on a pu aller les chercher directement au siège social pour ne pas avoir à attendre davantage», a expliqué au Soleil, dimanche, le fondateur de l'organisme sans but lucratif de sauvetage, Jesse Sioui.
Fort d'une entente avec la Fédération des clubs de motoneige du Québec, Urgence Sauvetage Québec n'attendait plus que ce fameux certificat d'autorisation pour pouvoir effectuer des sauvetages hors route lors d'accidents de motoneige.
L'organisme avait témoigné publiquement, la semaine dernière, de son exaspération vis-à-vis des délais. «Ils m'ont dit que le formulaire qu'on leur avait envoyé avait été égaré, pas classé au bon endroit», a relaté M. Sioui au Soleil, dimanche.
Dénouement de bonne foi ou réaction à son intention de dénoncer l'histoire aux médias, M. Sioui ne peut dire avec certitude ce qui lui a finalement permis d'obtenir le certificat. Mais une chose est sûre, «on est prêt à intervenir», lance-t-il.