Les restes ont été trouvés par une marcheuse au mont Lauzon

Des organes retrouvés qui intriguent à Lévis

La police de Lévis a ouvert une enquête après la découverte d'organes d'origine inconnue dans un sentier du mont Lauzon à Lévis.
C'est une marcheuse qui a alerté les autorités jeudi matin pendant une randonnée sur le site qui longe la rue Monseigneur-Bourget. «Nous avons immédiatement érigé un périmètre de sécurité et nous avons pris des photos que nous avons fait parvenir au Bureau du coroner», explique l'agent Christian Cantin de la police de Lévis.
L'inspection visuelle faite par un pathologiste à partir des images reçues laisse croire qu'il peut s'agir d'organes d'animaux. «Ça serait étonnant que ça soit des organes humains, convient le policier. Est-ce que c'est un animal qui les a mis à cet endroit ou ils ont été déposés par un individu pour une raison qu'on ignore? Pour l'instant, on n'en sait rien.»
L'affaire est quand même prise au sérieux. Des membres du service d'identification judiciaire se sont rendus sur place. «Nous avons mis les organes retrouvés dans une glacière et ils seront envoyés pour avoir la certitude que c'est des organes d'origine animale», conclut le policier.