Contenu commandité
Société
Des noyades évitables
La grande majorité voire la totalité des noyades seraient évitables.
Partager

Société

«Je dois le faire vivre autrement»

La vie d’Éric Arago, un père de famille de Plantagenet, dans l’Est ontarien, a basculé le 25 juin 2009. Ce jour-là, son fils Simon s’est noyé lors d’une sortie scolaire qui devait être tout sauf tragique.

Malgré le deuil, l’homme s’est tant bien que mal relevé les manches et a opté pour la sensibilisation «pour survivre à tout cela et que la mort de son fils serve à quelque chose».

Société

Des drames quasi tous évitables

Quand on analyse strictement les statistiques, on constate qu’à force de taper sur le même clou année après année, la prévention de la noyade porte ses fruits, pense le directeur général de la Société de sauvetage, Raynald Hawkins. Mais reste que « la majorité pour ne pas dire la totalité » de ces drames sont évitables, dit-il.

« Une seule noyade, c’est toujours une de trop », lance d’emblée le spécialiste, qui soutient malgré tout que beaucoup de chemin a été parcouru au cours des dernières décennies.